Dans quel cas ?

La plupart des personnes déprimées préfèrent un traitement ambulatoire (c.à d. à partir du domicile) à un traitement en milieu hospitalier.

Dans la très grande majorité des cas, la dépression se soigne efficacement hors de l'hôpital en recourant aux nombreuses aides possibles : consultation auprès du médecin, auprès du psychologue, médication, groupe d'entraide, outils thérapeutiques (séances de relaxation, pleine conscience, ...)

psy learning hospitalisation

Il existe néanmoins plusieurs situations dans lesquelles une hospitalisation est utile voire indispensable :

Un risque suicidaire élevé

Ce motif d'hospitalisation est sans doute le plus fréquent.

Le risque de passage à l'acte suicidaire doit être soigneusement évalué dès le premier contact avec le professionnel de la santé. La famille ou l'entourage proche peuvent en cas d'inquiétude s'adresser au médecin traitant ou au service des urgences.

Ce risque peut être élevé au tout début de la prise en charge, mais il peut aussi apparaître en cours de traitement.

Il y a lieu d'essayer de convaincre alors le malade d'accepter une hospitalisation de son plein gré. Dans de rares cas, l'hospitalisation sous contrainte légale est incontournable.

Une souffrance sévère

Certaines personnes peuvent, en phase de dépression, présenter des symptômes particulièrement intenses : anxiété débordante, idées de culpabilité exagérées et permanentes, réduction invalidante de la concentration, ...

Le malade peut dans ce cas présenter non seulement un degré important de souffrance, mais aussi ne plus être à même de fonctionner suffisamment bien.

Une pareille situation peut être une indication pour un traitement hospitalier, surtout si la personne vit seule ou ne bénéficie pas d'un encadrement étroit.

Dans de nombreuses situations, l'hospitalisation en elle-même est thérapeutique : le simple éloignement du milieu habituel peut provoquer un réel soulagement.

Prise en charge ambulatoire insuffisante

Même s'il existe une offre très diversifiée de thérapies en-dehors de l'hôpital, lors d'une hospitalisation, les patients peuvent bénéficier de façon plus intense de ces différentes thérapies (verbales, non-verbales, individuelles, de groupe).

De plus, l'équipe composée de spécialistes de différents domaines permet une vision plus riche, globale de la situation du patient.

Beaucoup de patients profitent aussi du contact avec les autres personnes hospitalisées et peuvent ainsi échanger leur vécu et leur ressenti.

Autres raisons en faveur d'un traitement hospitalier

Il existe quelques autres arguments en faveur du traitement en milieu hospitalier :

  • ajustement ou changement du traitement médicamenteux chez un patient, en raison d'une réponse insuffisante à un traitement ou d'une présence d'effets indésirables,
  • patient avec des problèmes physiques multiples nécessitant une surveillance plus étroite.



Retour à la page précédente

Le rôle de l'entourage

roleentourage

Tous nos outils